Evra/OM : Un deal gagnant/gagnant 

Si les gens pensent que Pat Evra est revenu en France pour la CDM 2018, non ! Pat est revenu pour le projet de l’OM”. Hier, au cours d’une soirée peu animée, l’Olympique de Marseille annonce la signature de Patrice Evra. Vêtu d’un sublime pull « camouflage », Jacques-Henri Eyraud pose avec l’international français, pour une photo partagée sur le compte Twitter officiel de l’OM. Cette signature soulève une vague de questions, autant sur le projet olympien, que sur l’ex latéral gauche de la Juventus.

En effet, Patrice Evra a 35 ans. Celui qui a gagné la LDC avec Manchester United est en fin de carrière et cela ne ravit pas certains supporters marseillais. Cependant, l’arrivée d’Evra à l’OM est une bonne chose, pour le club et le joueur lui-même.

Un renfort d’expérience

Le club phocéen se retrouve à signer un taulier du foot français, adulé par le peuple rouge de Manchester, Didier Deschamps, Sir Alex Ferguson, Massimiliano Allegri… Son grand professionnalisme et sa mentalité de vainqueur ont fait de lui quelqu’un de particulièrement respecté dans le monde du football. Marseille signe un « winner », un joueur habitué aux titres, qui sait ce que c’est de gagner. C’est un aspect très important pour cet OM en reconstruction d’avoir un référant de la sorte. Car oui, Evra va devenir rapidement un patron du vestiaire, c’est un homme qui sait s’imposer. Il saura « gueuler » et remobiliser ses troupes.

De plus, avec l’arrivée d’Evra, l’OM renforce un secteur où le club n’avait aucun élément viable. Hubocan (blessé pour un long moment), Bedimo le cadeau empoisonné de l’OL ainsi que le duo Rekik/Doria ne répondaient pas aux attentes.

Si l’Olympique de Marseille augmente la qualité de l’effectif, « JHE » ajoute une force médiatique supplémentaire au projet « OM champion ». En recrutant un international français pour 0€, le président olympien permet de faire parler du club dans toute l’Europe.

Dans un mercato hivernal compliqué on le sait pour faire de bonnes affaires, l’OM avait la tête du client idéal pour un « panic buy » le 31 en payant grassement… et bah non ! L’OM se renforce intelligemment, avec un Evra qui sera titulaire sans concurrence pendant 6 mois, et qui prendra sous son aile un tout jeune joueur pétri de talent qu’il fera grandir avec des conseils avisés (coucou Kamara).

Papy fait de la résistance !

Le nouveau latéral gauche de l'OM a une grande expérience internationale
Patrice Evra côtoie l’Equipe de France depuis 2004! Crédit photo ©commons.wikimedia.org

Evra est clair, il veut jouer la Coupe du monde 2018… à 37 ans ! Pour l’instant, il a la confiance aveugle de Didier Deschamps et un boulevard devant lui, tant c’est le désert du coté de la relève à son poste. Pour prétendre à disputer une dernière grande compétition sous le maillot bleu, « Tonton Pat’ » devra enchainer les matchs. Avec Alex Sandro comme concurrent chez les Bianconeri, l’homme aux 81 sélections pouvait difficilement le faire. Il trouve donc en l’OM un club où il est assuré d’être titulaire pendant les 6 prochains mois. Ensuite, il profitera surement d’une concurrence saine, qui lui permettra de se montrer, mais aussi de s’économiser avant la CDM2018.

Dans cette affaire, tout le monde y trouve donc son compte. Après, bien sûr que ce n’est plus la “Rolls-Royce” d’antan, bien sûr qu’il ne défend plus aussi bien qu’avant, bien sûr qu’il ne fait plus autant la différence en attaque… Mais bon, un Sessègnon cramé fait le taff à Montpellier. Patrice Evra tiendra largement la baraque en Ligue 1, c’est une quasi-certitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *