William Vainqueur, numéro 6 du projet OM champion ?

Aussi passé par le Dynamo Moscou, Vainqueur a évolué aux cotés de Mathieu Valbuena

« Il me reste encore un an de contrat à la Roma, je n’ai pas les clés en main ». William Vainqueur explicite sa situation contractuelle lors de son passage sur le plateau de Téléfoot dimanche 12 mars 2017. Si certains joueurs de l’OM sont sûrs de rester ou de faire leurs valises cet été, le milieu défensif ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. De nombreux supporters sont dithyrambiques concernant le numéro 19 de l’Olympique de Marseille. Pourtant, pas sûr que l’ancien du Dynamo Moscou soit digne du projet OM Champion.

Un joueur irrégulier

Avec 92% de passes réussies et 3,8 tacles par match, Vainqueur possède une des meilleures lignes de stats parmi les milieux de terrain de Ligue 1. Cependant, ces chiffres ne traduisent pas l’irrégularité du joueur prêté par l’AS Rome. A l’image de l’OM, le milieu défensif brille contre les clubs modestes et perd ses moyens face aux gros du championnat de France. Si William Vainqueur est capable de faire 4 interceptions face au MHSC (victoire 5-1 de l’OM), il n’en a fait qu’une seule lors de la déculottée prise contre Monaco (défaite 1-4).

Comme pas mal de ses partenaires, le joueur formé à Nantes « choke » quand il s’agit de confirmer face aux gros. Sa présence dans le XI de l’ambitieux projet McCourt n’est donc pas forcément souhaitable.

Un remplaçant de premier choix

Depuis son passage à la Roma, Vainqueur est un homme de main de Garcia
L’entraineur de l’OM Rudi Garcia retrouve William Vainqueur, qu’il a côtoyé à l’AS Rome. Photo ©Flickr.com

Si l’ancien pensionnaire de Jupiler League n’est pas assez bon pour être un cadre du futur effectif olympien, il ferait quand même du bien dans la rotation. William Vainqueur offrirait à Rudi Garcia une solution pour faire un « turn over », qui sera nécessaire si l’OM dispute l’Europa League. Le numéro 6 pourra largement « faire le taff » contre les petits du championnat, comme il le fait déjà cette saison, et ainsi faire souffler le futur titulaire du poste.

Tout comme Grégory Sertic, Hiroki Sakai ou Patrice Evra, tous titulaires en cette fin de saison, Vainqueur pourrait renforcer le banc du futur effectif. La présence de ces joueurs, qui connaitront déjà le club, facilitera la création d’une bonne cohésion d’équipe, après les nombreux va-et-vient du prochain mercato d’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *