FC Barcelone – Juventus Turin : des tifosi divisés

Après la correction reçue au Juventus Stadium à l’aller, le FC Barcelone va devoir surmonter un immense retard pour rester en vie sur la scène européenne. Tout semble encore possible, après le fameux 6-1 infligé au PSG lors du tour précédent de Ligue des Champions. Il était nécessaire d’aller sonder l’état d’esprit des Italiens dans le Piémont.

Des juventini confiants mais prudents

Est-ce que le Barça peut remonter encore une fois un tel retard ? C’est la question que tout le monde se pose. Les supporters de la Juventus sont bien sûr à fond derrière leur équipe, mais préfèrent ne pas crier victoire trop vite. “La Juve est plus forte”, affirme Gabriele Ponzo, 13 ans et tifoso bianconero. “Mais on doit jouer cette rencontre comme si le résultat de l’aller avait été un match nul”.

Les juventini s’accordent tous sur un seul et même point : les hommes de Massimiliano Allegri ne devront pas fermer le jeu. “La Juve doit évidemment boucher les espaces, mais surtout ne pas être attentiste”, souligne Marco Tomatis, 68 ans, lui aussi supporter inconditionnel de la Vecchia Signora. L’objectif est d’adopter le comportement inverse à celui que le PSG a pu avoir le 8 mars dernier.

“À la base, la Juventus est une équipe qui ne se prend que très peu de buts et ce qui est bien ce que même les attaquants participent à l’effort défensif”, poursuit-il. Par là, Marco indique qu’il sera bien plus difficile pour le Barça d’enchainer les buts face au rempart que peut représenter la Juve.

“Si ce groupe est meilleur que celui de la finale à Berlin en 2015 ? Ça, je ne le sais pas, mais ce qui est certain, c’est que le duo HiguaìnDybala est meilleur que Tévez et Morata“, explique Marco. “Le milieu a un peu perdu en qualité sans aucun doute avec les départs de Pirlo, Vidal et Pogba mais Pjanic, Khedira ou encore Cuadrado font du très bon travail”. Même si la Juve a l’air plus faible que son adversaire du jour, elle a parfaitement montré à ses supporters et aux observateurs qu’elle pouvait se sublimer.

Confiants mais préférant rester sur leur garde, les Turinois encourageront du mieux qu’ils le pourront la Vieille Dame, ce soir derrière leur écran de télévision.

Les intéristes veulent une deuxième remontada

Historiquement, la Juventus et l’Inter Milan ne s’aiment pas beaucoup © Christian Santi

Comme en France, toute l’Italie n’est pas derrière son représentant national. Par exemple, les supporters de l’Inter Milan n’hésitent pas à se ranger dans le camp blaugrana. “Si le barça peut faire un nouveau comeback ? Non, Barcelone doit à tout prix le faire !”, Andrea Mondorlini, 22 ans, supporter de l’inter. “Mais bon après ça dépend des arbitres hein”.

À première vue, il semble qu’Andrea fustige l’arbitrage du match retour des huitièmes de finales entre barcelonais et parisiens, mais pas du tout. Le nerazzuro pointe du doigt un arbitrage “plus que favorable” à la Juventus, également décrié par de nombreux observateurs de l’autre côté des Alpes.

Croix lombarde tatouée sur le mollet, il espère que Buffon et compagnie écoperont du même sort que le Paris Saint-Germain. “La victoire de l’aller, c’était juste de la chance”, assure-t-il.

Si la Juve part favorite avant ce match retour il faudra forcément de la réussite pour valider un billet pour les demi-finales de la Champions League.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *