#ZoomSur : Ryan Hardie, un vrai buteur dans l’ombre d’Oliver Burke

“Je suis ici pour bien me préparer pour la saison prochaine”. Ryan Hardie, attaquant de l’équipe d’Ecosse espoirs, dévoile ses ambitions après la victoire des siens face à l’Indonésie pendant le Tournoi Maurice Revello. Si son pays a terminé à la troisième place de la compétition, c’est en grande partie grâce à l’avant-centre, qui a terminé meilleur buteur de son équipe avec 3 buts marqués. Après avoir commencé le tournoi sur le banc, le joueur d’1m88 a su montrer tout son talent et sa détermination, forçant Scot Gemill, le coach écossais, à l’associer à Oliver Burke, qui lui était préféré au départ.

Un joueur clé qui émerge

Au début de la compétition, l’identité de la star de l’Ecosse ne faisait aucun doute. Tous les yeux étaient rivés sur Oliver Burke, acheté fin août 2016 18M€ par le RB Leipzig. Le “nouveau Gareth Bale“, comme il est surnommé en Grande-Bretagne, s’est d’ailleurs montré impressionnant lors du premier match en inscrivant un doublé face à la République Tchèque. S’il a brillé pendant cette rencontre, Scot Gemill va devoir ensuite bien faire souffler sa vedette, à cause de pépins physique. Il va choisir Ryan Hardie pour le remplacer… et ce dernier va bien le lui rendre.

Oliver Burke, qui reçoit ici le trophée de la 3ème place du Tournoi Maurice Revello, a attiré tous les projecteurs sur lui. Photo © Anthony Guttuso

Le buteur qui appartient au Rangers F.C. représente l’opposé du joueur le plus cher de l’histoire du football écossais. Travail défensif, appels, jeu collectif contre des dribbles et un jeu personnel… le contraste entre les deux leaders offensifs alignés par le coach britannique était saisissant. Scot Gemill passait ses matches à crier “Come on Ollie !” pour motiver le fer de lance de son attaque. Un “dispositif” inutile tant le numéro 9 écossais se donnait corps et âme pour les siens.

Une belle chance de montrer son talent

Si Hardie a jeté toutes ses forces dans la bataille, c’est parce qu’il sait que cet événement estival peut être décisif pour la suite de sa carrière. “Je veux être prêt pour les Rangers”, affirme le dossard 31 du club de Glasgow. Si Hardie a passé 2 saisons en prêt en seconde division écossaise, il veut maintenant revenir s’imposer dans son club formateur. Une tâche qui s’annonce pour le moins compliquée.

“Les Rangers viennent de recruter un coach portugais qui a déjà fait venir plusieurs joueurs de son pays. Ça à l’air bouché pour lui !”, analyse Steve Salagnac (@fromparistouk), observateur du football britannique. Cette nouvelle politique sportive risque de prolonger l’exil du joueur offensif de 20 ans. “Ça sent un nouveau prêt !”, avoue Elise Mathieu (@scottishfr), qui suit toute l’actualité du Scottish Premiership. “C’est dommage car il a une bonne technique et c’est un tueur devant le but”. Des qualités qui rendent Hardie attirant pour des clubs écossais plus modestes, enclins à lui donner du temps de jeu…


C’était le premier volet de notre dossier consacré au 45ème Tournoi Maurice Revello, que l’équipe de Sport Focus a eu la chance de couvrir en intégralité. Retrouvez les autres articles consacrés à cette compétition en cliquant juste ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *