#ZoomSur : Hiroki Abe, la nouvelle pépite offensive du Japon

Un jeune japonais à fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines. Coupe du Monde des moins de 20 ans oblige, c’est un joueur de cette sélection qui a attiré les projecteurs de tous les médias footballistiques du monde. Takefusa Kubo, milieu de terrain de 16 ans surclassé chez les U20, a éclaboussé la compétition de son talent.

Cependant, ce n’est pas le seul représentant du Japon a s’être montré aux yeux du grand public ces derniers temps. Hiroki Abe, attaquant de 18 ans, a disputé le Tournoi Maurice Revello avec la sélection japonaise U19, et s’y est particulièrement fait remarquer.

Un attaquant très remuant

“Il est très intéressant par ses appels et sa mobilité”, affirme Johan Larralde (@hirokisakaiFR), observateur du football japonais. “Il est très bon dans un système à 2 attaquants”. C’est justement au cœur de ce dispositif que le jeune joueur offensif s’est illustré sur les pelouses des Bouches-du-Rhône. Aligné aux côtés de Ren Komatsu, un attaquant pivot, Hiroki Abe a pu décrocher très souvent et fluidifier le jeu du Japon. La complémentarité des deux buteurs servait clairement le jeu nippon, fait de passes courtes, qui était sans doute le plus beau à voir du tournoi. Très utile par ses déplacements, le natif de Tokyo a su mettre à profit sa très bonne vision du jeu et sa technique hors du commun pour véritablement briller et sortir du lot.

Un prodige sans expérience

Comme beaucoup de joueurs japonais, Hiroki Abe a fait ses classes dans les championnats lycéens avant de signer professionnel. Photo ©ytimg.com

S’il a semblé bien en avance sur beaucoup de participants au Tournoi Maurice Revello, le joueur d’1m71 n’a pourtant qu’une très mince expérience du monde professionnel, avec seulement 3 matchs disputés en championnat. De plus, l’attaquant de poche n’a pas connu de centre de formation, et a fait ses armes dans les championnats lycéens. Si ce parcours est inconcevable vu d’Europe il en est tout autre au pays du Soleil-Levant. “Au Japon énormément de joueurs sortent directement du lycée pour aller chez les pros”, explique Clément Delestrade (@AarinH2), spécialiste du football nippon. « Après cela semble un peu tôt pour le voir s’imposer tout de suite en D1 japonaise, qui plus est à Kashima ». Difficulté supplémentaire pour lui, Hiroki Abe évolue dans l’une des meilleures équipes d’Asie. La jeune pépite a ainsi beaucoup de concurrence chez les Antlers, finalistes du mondial des clubs face au Real Madrid.

En tout cas, s’il parvient quand même à se procurer un temps de jeu convenable, nul doute que Hiroki Abe devrait taper rapidement dans l’œil des recruteurs européens. “Cela va être compliqué pour lui, mais s’il parvient à entrer dans la rotation de son équipe il ne fera pas long feu au Japon”, annonce Johan Larralde. Ce potentiel départ vers l’Europe est une perspective d’avenir on ne peut plus crédible, quand on sait que les scouts se tournent de plus en plus vers l’Asie.


C’était le deuxième volet de notre dossier consacré au 45ème Tournoi Maurice Revello, que l’équipe de Sport Focus a eu la chance de couvrir en intégralité. Retrouvez les autres articles consacrés à cette compétition en cliquant juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *