“Fifa 18 : un must have pour vivre sa passion du football”

Mikaouel, youtuber spécialisé dans les jeux vidéo, est un grand amateur de football, mais aussi de la licence FIFA. S’il fait des vidéos autour de l’actualité du football européen sur sa chaine secondaire Talk My Football, le jeune vidéaste a choisi d’évoquer le nouvel opus de la série phare d’EA Sports sur sa chaine principale. Et ceci pour parler du succès socio-commercial de Fifa 18.

Tu as une chaine youtube où tu parles de football, alors pourquoi parler de Fifa 18 sur ta chaine consacrée au jeu vidéo ?

Ce qui m’a donné envie de traiter le sujet sur ma chaine principal ce n’est pas tellement le gameplay, même si j’en parle brièvement. C’est surtout la grosse communication autour du jeu qui est intéressante. En même temps impossible de juger aujourd’hui la qualité de ce nouvel opus. Les journalistes sportifs ou même spécialisés dans le jeu vidéo en parlent, mais cela me fait bien rire. Comment juger un Fifa ou un PES en n’y ayant joué que quelques heures quand il en faut plusieurs dizaines pour pouvoir avoir un avis clair et définitif dessus ? N’importe quel joueur assidu pourra le confirmer. Ce sont ses spécificités qui vont faire que le jeu sera bon ou non, et on ne peut pas les juger avec aussi peu de temps de jeu.

Si on ne peut pas le savoir avant de passer de longues heures devant sa console, comment justement choisir entre les deux jeux avant leur sortie ?

Chaque année on nous dit que PES est repassé devant Fifa. Personnellement je suis pro-fifa, mais j’estime que c’est vrai, Pro Evolution Soccer m’a l’air à première vue meilleur dans le jeu, en terme de gameplay. Dans tous les cas, c’est logique que la réussite commerciale ne suive pas pour Konami car la différence ne se fait pas là. Déjà les moyens mis en œuvre pour communiquer autour des différents jeux ne sont pas les mêmes. Konami ne pourra jamais mettre autant d’argent. On a d’ailleurs vu Electronic Arts faire beaucoup de partenariats avec les footballeurs eux-mêmes via les réseaux sociaux. La communication autour du jeu est profondément ancrée dans le monde du football. Il y a également tous les PLV et les affichages dans les magasins qui mettent en avant le jeu. Impossible de louper la sortie de Fifa 18, même si on n’aime ni le foot ni les jeux vidéo. On ne voit pas cela pour les autres jeux. Au niveau du marketing il n’y a clairement pas photo, les deux ne boxent pas dans la même catégorie. PES n’a aucune chance.

On ne peut pas louper l’arrivée d’un nouvel opus, surtout car on en entend parler bien avant sa sortie…

Oui ça c’est sur! En plus de tout cela il y a aussi une réelle hype autour des notes que les joueurs obtiennent dans le jeu, notamment dans Ultimate Team avec leur fameuse carte. Ca donne toujours lieu à des débats sur les réseaux sociaux, et là encore EA l’a bien compris, et met en place un teasing avant la sortie du jeu. Les notes des 100 meilleurs joueurs du jeu sont dévoilées petit à petit, histoire de susciter le plus de réactions possibles et de faire encore monter la hype. Sans parler de l’habituelle soirée de lancement à laquelle Electronic Arts invite de nombreux influencers, dont les footballeurs eux-mêmes! EA, contrairement à Konami, arrive aussi à faire de l’événementiel autrement qu’avec la sortie du jeu.

Au niveau du marketing et de la communication, le slogan “plus qu’un jeu” a plutôt bien marché également…

Oui car c’est particulièrement bien choisi. Aujourd’hui Fifa 18 n’est pas vendu comme un jeu vidéo mais comme une expérience pour les amateurs d’un sport, ici le football. C’est extrêmement intelligent parce qu’ils ont quelque part trouvé la motivation de leur acheteur. Si quelqu’un achète le nouvel opus tous les ans ce n’est pas parce qu’il est fan de la licence, mais parce que le jeu est devenu très important dans la vie d’un supporter. Fifa est rentré dans le rituel de tout aficionado de football, dans sa manière de vivre sa passion. D’ailleurs on l’a bien vu lorsqu’EA a dévoilé les chiffres de fréquentation de ses serveurs. On a observé des pics de connexions pendant les grands événements comme les matchs de Ligue des Champions. Pourquoi ça ? Et bien parce que cela fait partie du délire ! On invite ses potes pour regarder le match, partager une pizza, et refaire le match ensuite manette en main !

Les professionnels sont toujours attentifs à leur note dans le mode de jeu Ultimate Team de Fifa 18
Les notes des joueurs présents dans FUT animent toujours les débats sur les réseaux sociaux. ©Anthony Guttuso

Fifa est donc un jeu vidéo très particulier non ?

Oui dans la mesure où le public attiré par Fifa n’est pas les passionnés de jeu vidéo. On connaît tous quelqu’un qui a une PS3 ou une PS4 par exemple avec seulement Fifa et, à la limite, un Call of Duty dessus. Ces personnes là ne sont pas très intéressées par le jeu vidéo. Vous aurez beau leur expliquer que le dernier Zelda est le meilleur jeu du monde cela ne les intéressera pas. Elles ont acheté une console pour Fifa, et c’est tout. Elles seraient d’ailleurs capables de dire que les jeux vidéos sont réservés aux « geeks » alors qu’elles en achètent.

Alors pourquoi les footeux achètent un jeu chaque année s’ils n’aiment pas particulièrement le gaming?

Concrètement, ils rachètent le jeu tous les ans juste pour la mise à jour des transferts, même s’il y a d’autres ajouts, mais ces derniers ne pèsent pas vraiment dans la balance. Certains disent que c’est une arnaque d’acheter un fifa chaque année, mais on ne peut pas vraiment dire cela non plus ! Cet achat n’a rien de rationnel : c’est un achat de passionné ! Du coup c’est vrai que c’est un produit « vache à lait » pour EA, qui, en ne faisant trois fois rien, fait rentrer énormément d’argent dans ses caisses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *