#ZoomSur : Jayson Tatum et Jaylen Brown, les 2 “Celtic Warriors” de Boston

Jaylen Brown et Jayson Tatum sont tous les deux titulaires à Boston cette saison. S’ils sont encore très jeunes, ils permettent aux Celtics, grâce à leur talent et leur hargne, de viser le titre.

L’un est rookie, l’autre sophomore… et pourtant les deux joueurs montrent déjà toute l’étendue de leur talent chez les Boston Celtics. Jayson Tatum, drafté en juin dernier à la 3ème position par la franchise du Massachusetts, s’est tout de suite imposé comme titulaire au poste d’ailier dès son arrivée. Son compère Jaylen Brown, quant à lui débarqué un an plus tôt sur la Côte Est, connait sa première saison dans le cinq majeur small ball” de Boston, après le départ d’Avery Bradley à l’intersaison.

En l’absence de Gordon Hayward, blessé dès ses premières minutes sous la tunique verte, c’est l’autre recrue star des C’s Kyrie Irving qui attire toute l’attention. Si les observateurs de la NBA portent leur regard sur l’ex-joueur de Cleveland, ils feraient tout aussi bien de pointer du doigt l’excellent travail des deux jeunes, en grande partie responsable du succès des Celtics.

Des soldats en défense

Danny Ainge a recruté un guerrier de la défense pour son équipe des Boston Celtics cet été
En sélectionnant Jayson Tatum plutôt que Markelle Fultz lors de la Draft NBA 2017, Danny Ainge a donné un vrai soldat à Brad Stevens. ©Tara Carvalho

16 victoires d’affilée… Si cette série s’est arrêtée sur le parquet de Miami, elle a tout de même porté la franchise de Danny Ainge jusqu’à la première place de la Conférence Est en cette fin novembre 2017. Et ce qui a emmené l’équipe aussi haut c’est sa très bonne défense, tout simplement la meilleure de toute la ligue nord-américaine, avec environ 96 points encaissés pour 100 possessions adverses.

Si les Celtics sont aussi bons dans ce compartiment du jeu, c’est en bonne partie grâce à Tatum et Brown. En effet, particulièrement agressifs et athlétiques – mesurés respectivement à 2m03 et 2m01 – ils peuvent défendre sur quasiment tout le monde.

Leur coach se sert d’ailleurs très souvent de cette capacité, en demandant à ses joueurs de “changer” sur tous les écrans. Ainsi, les Celtics peuvent habilement défendre le pick & roll.

Si Kyrie Irving reste un point faible pour l’équipe défensivement, ses coéquipiers, plus particulièrement Brown et Tatum, sont là pour compenser. Les deux chiens de garde veillent sur Uncle Drew, et n’hésitent pas à se positionner de façon à pouvoir aller l’aider… et cela leur réussit bien.

Des soldats pour Brad Stevens

Stevens utilise ses deux jeunes joueurs en défense comme en attaque
Brad Stevens, le coach des Boston Celtics, a mis en place en basket small ball avec Jayson Tatum et Jaylen Brown dans son 5 majeur.

En plus d’être personnellement très bons en défense individuelle – Tatum et Brown ne laissent leur adversaire tirer qu’à environ 42% au tir, dont 32% à 3 points – ils sont donc particulièrement bien installés dans le Brad Stevens’ basketball. Au niveau défensif donc, mais pas que!

Avec Brad Stevens au coaching tout le monde met des paniers. Tous les joueurs des Celtics ont des tickets shoot… et noircissent la feuille de stats. Environ 16 points et plus de 6 rebonds par match pour Jaylen Brown, 14 points et autant de rebonds pour Jayson Tatum… Malgré la dominance d’Irving dans le dispositif offensif de l’ex-coach de Butler en NCAA, ils sont particulièrement efficaces dans le camp adverse. Tatum tire notamment à 49% derrière l’arc, ce qui en fait un des meilleurs du championnat dans cet exercice.

Des capacités qui donnent une réelle importance à ces jeunes joueurs et leur permettent de “remplacer” Gordon Hayward à eux deux autant que faire se peut. Grâce à Jaylen Brown et Jayson Tatum, Boston peut viser officiellement le titre et ce même sans l’ancien franchise player d’Utah. Une performance très haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *