Luke Walton, “l’apprenti” coach des Lakers pas encore passé maître

Les Lakers de Los Angeles se retrouvent tout en bas de la conférence ouest en ce début d’année 2018. Une déconfiture dont Luke Walton est en partie responsable.

Ca va être effrayant, je suis content qu’on se soit débarrassés d’eux“. Kevin Durant donne le ton après la victoire difficile des siens face aux Los Angeles Lakers le 22 décembre 2017. Si le joueur des Golden State Warriors a permis à son équipe de l’emporter – dans la douleur – à Oakland, il est catégorique: la franchise de LA a de l’avenir. Un enthousiasme que ne partagent pas forcément les observateurs des purple and gold.

Quand LaVar en rajoute une couche…

LaVar Ball est passé dans Basket Time sur RMC pour taper sur Luke Walton le coach des Los Angeles Lakers
LaVar Ball, le père de LiAngelo, LaMelo et Lonzo, est venu défendre son ainé à la radio sur une antenne française! ©Jennifer Pottheiser

9 défaites d’affilée. C’est une sacrée losing streak pour une des franchises légendaires de la NBA. Pourtant, les hommes de Luke Walton l’ont bien connue. Si les Lakers ne visaient pas les playoffs cette saison, la série de défaites en question a surtout eu comme effet de soulever beaucoup de critiques sur l’équipe et son jeu. Et qui dit matraquage médiatique chez les Lakers dit évidemment… LaVar Ball.

En effet, selon le père de Lonzo Ball, le jeune coach des Angelinos n’aurait “pas le contrôle sur son groupe“. S’il s’est défendu de pouvoir “dire ce qu’[il] voulai[t]” lundi 8 janvier dans Basket Time sur RMC, le très médiatique père de famille n’a pas touché du doigt le vrai problème de la formation où il voudrait voir évoluer ses trois fistons. 

Warriors where are you?

Un effectif jeune, inexpérimenté. Un manque de talent… Luke Walton pourrait bien en avoir des excuses quant aux résultats de son équipe, qui se retrouve bonne dernière de la conférence ouest début 2018. Pourtant, l’ancien coéquipier de Kobe Bryant n’est pas exempt de tout reproche. “Je me demande ce qu’a retenu Walton de ses expériences avec Phil Jackson et Steve Kerr“, s’indigne @LALakersFR, qui suit l’activité de la franchise californienne quotidiennement sur Twitter. “Ce n’est pas normal d’avoir dirigé les Warriors pendant une moitié de saison et de proposer ces systèmes-là, sans mouvement tranchant, sans poses d’écran incessantes…“.

Luke Walton est un ancien coach adjoint de Steve Kerr aux Golden State Warriors
Luke Walton avait repris le flambeau de Steve Kerr pendant une demi-saison avant de venir à Los Angeles coacher les Lakers

S’il met “sincèrement” les progrès défensifs de son équipe au crédit de Luke Walton, @LALakersFR est à l’inverse très critique quant à ses carences offensives. “Il se repose beaucoup trop sur les talents naturels de ses joueurs“, insiste-t-il. “Son travail c’est aussi leur permettre d’avoir un meilleur rendement en attaque. Mieux utiliser les forces de chacun, comme il commence à le faire avec Lonzo Ball et son jeu sans ballon, est un bon début. Il faut aussi qu’il trouve des rotations définitives car nous sommes passés d’un des meilleurs bancs de la ligue à un des plus mauvais!“.

Si les Lakers chercheront cet été à profiter de la free agency pour attirer un vrai franchise player, ils ont déjà tout intérêt à trouver des solutions pour gagner – un minimum – tout de suite. Tous ne sont pas assurés de rester – en particulier Julius Randle – mais ces jeunes Lakers ne demandent qu’à se développer, histoire de constituer le noyau dur de ce qui sera peut-être un candidat au titre d’ici quelques années, voire quelques mois…


Cet article vous a plu? Allez lire un autre papier NBA juste ici ⬇️⬇️⬇️

#ZoomSur : Jayson Tatum et Jaylen Brown, les 2 “Celtic Warriors” de Boston

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *