#ZoomSur : Adebayo Akinfenwa, footballeur, bodybuilder et influenceur

Avec son physique atypique, Adebayo Akinfenwa est devenu un personnage à part entière du football anglais, et ce même s’il ne joue qu’aux Wycombe Wanderers, en D4.

Il est trop gros pour jouer au football. C’est le constat que beaucoup de gens tirent en découvrant le physique d’Adebayo Akinfenwa. Avec ses 102kgs de muscles – ou 110 selon les sources – pour 1m80, l’Anglais fait beaucoup parler de lui lorsque sa silhouette arrive jusqu’aux yeux du grand public. Car en effet, si peu sont au courant de l’existence d’un tel colosse, c’est parce qu’il arpente les divisions inférieures du football britannique depuis une quinzaine d’années. Pourtant, il pourrait faire bien plus parler de lui au niveau international s’il évoluait à un niveau supérieur, tant le personnage est… particulier.

Une star en League Two

Adebayo Akinfenwa a un physique atypique, hors-norme. Il le sait, et il en joue. Le buteur, surnommé “The Beastoutre-Manche, a même créé sa propre marque de vêtements du même nom – ou presque “Beast Mode On” – dans laquelle il se pavane à chaque sortie médiatique ou à chaque post sur ses comptes Instagram et Twitter. Des réseaux sociaux sur lesquels il est particulièrement connu, puisqu’il réunit au total plus d’un million de followers. Incroyable pour un joueur qui n’a jamais joué une seule minute en Premier League.

S’il n’a pas connu l’élite, le natif de Liverpool – contre qui il a d’ailleurs inscrit un but en Cup en 2015 alors qu’il évoluait à Wimbledon – bénéficie quand même d’une grande renommée au niveau local. En effet, Akinfenwa truste les vidéos des youtubers britanniques les plus connus, et ce depuis maintenant plusieurs années. C’est KSI, vidéaste culminant aujourd’hui à 18 millions d’abonnés sur la plateforme, qui, en 2011, révèle le joueur aux plus jeunes… ou plutôt son avatar sur FIFA 12. Avec 99 en statistique de puissance, il est le footballeur le plus fort du jeu. Les critiques pleuvent souvent sur la franchise phare d’EA Sports et son supposé réalisme. Là, pour le coup, c’est cohérent.

Depuis cette vidéo, Akinfenwa himself multiplie les apparitions sur Youtube. On peut ainsi l’observer faire de la musculation, jouer à FIFA ou tenter des crossbar challenges, souvent en compagnie de vidéastes connus.

Une image à gérer

Le joueur des Wycombe Wanderers squatte la salle de musculation, et cela se voit!
Avec sa musculature saillante, Adebayo Akinfenwa en impose sur le terrain comme dans les vestiaires.

L’actuel joueur de Wycombe, en quatrième division anglaise, s’affiche assez souvent. Il s’efforce, en contrepartie, de bien gérer son image, une problématique peu commune à son niveau. “Oubliez à quel point mes bras sont gros. Ce qu’il y a de plus fort chez moi c’est mon cerveau“, déclare-t-il au journal anglais The Telegraph en 2017. “J’étais à Plymouth, 15 000 personnes chantaient que ma poitrine était hors-jeu. Si mon esprit n’était pas si fort cela m’aurait affecté“, explique Adebayo Akinfenwa.

Si sa carrière approche maintenant de son terme – il a maintenant 35 ans – l’attaquant pourrait donc mettre à profit son corps particulièrement musclé et son expérience de youtuber en briguant le titre de Tibo InShape anglais… qui sait ?


Ce papier vous a plu? En voici un autre sur le football anglais, de quoi satisfaire votre soif de sportologie: ⬇⬇

David Moyes, un coach pas à la hauteur de West Ham ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *