#ZoomSur: Reiss Nelson, le nouveau joyau anglais d’Arsène Wenger

Lancé cette saison par le légendaire coach d’Arsenal, Reiss Nelson est la nouvelle révélation offensive des Cannoniers.

Arsene Wenger et Arsenal sont habitués à révéler des grands talents. Bellerin, Wilshere ou encore Fabregas ont tous “percé” sous le maillot des Gunners. 2018 n’échappe pas à la règle: la nouvelle attraction d’Angleterre se nomme Reiss Nelson.

Des débuts plus que prometteurs

8 avril 2018: Arsenal-Southampton, match de Premier League. Les rouges et blancs, lâchés dans la course au titre, réalisent un large turn over avant une rencontre décisive face au CSKA Moscou. Wenger réserve une surprise au Saints. On retrouve à la droite d’Aubameyang le jeune Reiss Nelson, 18 ans, pour sa première titularisation en championnat d’Angleterre.  Il est l’auteur d’un match prometteur, montrant beaucoup d’envie contrairement à une majorité de ses coéquipiers, avant son remplacement à l’heure de jeu. Pas surprenant pour celui qui grille les étapes à une vitesse similaire à laquelle il se déplace sur le terrain.

Le natif de la banlieue sud-londonienne arrive à seulement 9 ans dans le centre de formation des Gunners.  Il se retrouve alors systématiquement surclassé voyant en lui un grand espoir et est propulsé à seulement 16 ans chez les U23 en réalisant une superbe première saison en étant impliqué sur 12 buts – 6 réalisations et 6 passes décisives. Ajoutez à cela des matchs rondement menés en Youth League, puis en Europa League avant même de débuter dans le meilleur championnat du monde.

Après une préparation avec les pros concluant l’été dernier et des débuts prometteurs dans chaque compétition, le jeune joueur a signé son premier contrat pro en décembre 2017. Une année de rêve conclue par une convocation en équipe d’Angleterre U19.

Des qualités adaptées au collectif

L’homme qui parle le mieux des qualités de Nelson est surement son entraîneur. “C’est un joueur très offensif”, pointe le technicien alsacien. “Il peut jouer parmi les trois attaquants ou en tant que milieu offensif. […] Nelson est plus du genre à aimer garder le ballon et aller provoquer l’adversaire en l’éliminant”. Polyvalent, à l’instar des demandes du football actuels, Reiss peut évoluer ailier droit, sa position préférentielle parfois milieu central, et ailier gauche dans le pire des cas. Il se pose en réelle solution dans le rôle de piston dans le 3-4-3 du début d’année ou à droite dans le désormais classique 4-2-3-1. Nelson a en lui des capacités techniques au dessus de la moyenne mais également un solide mental. Il semble prêt au monde professionnel.

Une star en devenir

L’ascension de Reiss Nelson s’est accélérée ces deux dernières années, puisqu’il est passé des équipes de jeunes d’Arsenal à la Premier League et à la sélection U19 d’Angleterre

Et pour preuve, Reiss Nelson est déjà devenu plus qu’un footballeur. Le diamant brut ne manque pas de rappeler qu’il est un “athlète Adidas”. En effet, il est déjà sponsorisé par la firme allemande. Très actif sur les réseaux sociaux, le jeune prodige compte plus de 80 000 followers sur Twitter. Déjà un communicant de choix, ce qui est important dans le football moderne, Nelson aura à cœur d’être autant certifié sur twitter que sur le terrain. Car le joueur est devenu le symbole d’Arsenal.

Avec une Premier League attirant les stars grâce à ses millions, le numéro 61 est une vitrine pour le centre de formation du club. S’il fait partie, avec Alexander-Arnold et Foden, d’une génération très attendue par le football anglais, on compte déjà sur lui dans sa propre équipe, qui espère voir son blason être redoré. Des attentes que beaucoup d’autres jeunes précoces ont déjà connues. En espérant pour lui qu’il ne connaisse pas le même destin que Yaya Sanogo…


Ce papier vous a plu? En voici un autre sur le football anglais pour satisfaire votre soif de sportologie: ⬇⬇⬇

#ZoomSur : Adebayo Akinfenwa, footballeur, bodybuilder et influenceur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *