Marseille Consolat, ce petit frère de l’OM qui veut se lancer dans l’eSport

Marseille Consolat, club de football de National 1, est en contact avec l’équipe qui représente ses couleurs sur le jeu FIFA 18 et compte bien s’imposer sur la scène eSport dans le futur.

Etant natif de Marseille, j’avais à coeur de représenter ma ville dans l’eSport“. Jérémy “jejir13” Roubin donne le ton lorsqu’il évoque la création de l’équipe de sport électronique de Marseille Consolat, club de football évoluant en National 1. Le jeune homme est en effet le fondateur et manager de la team qui représente la formation phocéenne au sein de la Ligue Pro 1, une compétition organisée sur le mode “club pro” de FIFA 18 par Virtual Pro Gaming. Et si cette nouvelle équipe ne fait pas véritablement partie de Consolat – Jérémy Roubin avait contacté le club marseillais pour le représenter officiellement – ce dernier veut s’implanter dans l’eSport sur le long terme.

Marseille, future place forte de l’eSport FIFA?

Le club veut vraiment se lancer là dedans, sur FIFA et pourquoi pas ensuite sur d’autres jeux“, assure Jérémy Roubin. “C’est moi qui suis allé vers le club pour collaborer avec lui en Ligue 1 VPG et il a été très réactif! Pour ses dirigeants, il est important que le club ait une image de structure qui innove, qui se lance dans des projets variés, pas seulement dans le football“.

Si le club luttant pour le maintient en troisième division française n’a que très peu de moyens – son budget est de 800 000 euros pour la saison 2017/2018 – il a de réelles ambitions pour sa future section eSport. “On ne fait pas encore officiellement partie du club, mais celui-ci veut justement que nous soyons fin prêts pour la sortie de FIFA 19“, explique le manager de la team. “Il faut arriver à produire, d’ici là, un jeu de qualité et être compétitifs pour pouvoir ensuite devenir une des meilleures équipes de France et d’Europe. C’est d’ailleurs le projet dont nous parlons à nos joueurs et à ceux qui veulent rejoindre l’effectif“.

Délaisser FUT pour un mode “réaliste”

Les grands clubs de foot comme le PSG, l'OL ou le LOSC préfèrent Fifa Ultimate Team au mode Club Pro
Si Consolat se penche sur le 11vs11 sur console, les grands clubs eux jouent à FUT et se disputent notamment l’Orange e-Ligue 1

Un groupe que “jejir13” espère agrandir jusqu’à comporter entre 16 et 18 gamers, soit sensiblement la même taille qu’une équipe de “vrai” football. C’est bien là la particularité du mode “club pro”, sur lequel Jérémy et sa bande concourent. Si c’est FIFA Ultimate Team qui a la faveur des grandes formation eSportives – le PSG, l’OL ou encore le LOSC se disputent les plus grands titres français comme l’Orange e-Ligue 1 ou même les tournois internationaux – la jeune structure se positionne d’ores et déjà sur le 11 vs 11, qu’elle voit porteur d’un grand avenir.

Ce mode de jeu est déjà très répandu en Espagne, où les équipes de Liga ont déjà mis en place des partenariats comme le nôtre“, note Jérémy Roubin. “De plus, il a l’avantage d’être plus représentatif du football réel, avec 22 joueurs qui évoluent en même temps avec chacun un poste défini. C’est bien plus intéressant que du 1vs1“.

Être performant sur le rectangle vert, mais aussi sur son équivalent sur console… Un projet d’une grande ambition qui peut surprendre au vu de la situation de Marseille Consolat. En attendant, les vert et jaune sont les premiers marseillais à se lancer sur les terrains virtuels. Et c’est cela qui est véritablement surprenant, surtout à l’heure où l’Olympique de Marseille, qui n’a toujours pas lancé sa filière eSport, se fait distancer par ses rivaux de Ligue 1


Cet article vous a plu? Allez étancher votre soif de Sportologie avec un autre papier sur l’eSport juste ici ⬇⬇⬇

NBA 2K League: quand le basketball veut conquérir l’eSport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *