Rudy Gobert, clé de voûte de la partition du Jazz d’Utah

Si c’est Donovan Mitchell qui est sous le feu des projecteurs grâce à ses performances d’attaque, c’est bien le Français Rudy Gobert qui permet la formation de Salt Lake City d’être compétitive à l’Ouest.

S’il y en a bien qui profite du succès du Utah Jazz cette saison, c’est bien Donovan Mitchell. Shoot et explosivité, le rookie qui ne semble pas en être un est le vrai leader offensif de cette équipe. On met toutefois de côté l’influence énorme qu’a eu Rudy Gobert dans l’Utah. Depuis que le français est de retour, le Jazz ne commet quasiment aucune fausse note.

Sans Gobert, un seul être vous manque et…

Malgré toute l’étendue de son talent, Donovan Mitchell est encore trop jeune pour avoir l’entière responsabilité du Jazz © ClutchPoints.com

Donovan Mitchell s’est révélé aux yeux de la NBA mais malgré tous ses efforts les résultats sportifs ne suivent pas. Avec le rookie comme seul appuie, le Jazz possède une attaque plus que correcte pendant les absences répétées de Gobert. 106.8 d’offensive rating soit la 10e attaque de la ligue sur cette période. Problème  ? La défense est tout simplement catastrophique. Avec un defensive rating de 107.5, Utah est alors la 20e défense de la ligue.

Forcément, cela donne un bilan particulièrement décourageant. 12 victoires et 20 défaites pour un tableau global de 18 succès pour 23 revers au soir du 19 janvier 2018, date du come-back du pivot. À son retour de blessure, le Jazz était 10e de la conférence Ouest et pointait à 5 victoires de retard sur le peloton Pelicans, Clippers, Nuggets pour la bataille aux playoffs.

Avec Gobert tout va bien

Mais quand Rudy est là tous va dans l’Utah. Résultat  ? Un billet validé pour les playoffs grâce à un 5e place à l’Ouest. Mais aussi 30 victoires pour seulement 8 défaites sur l’ensemble de la saison régulière depuis que l’intérieur tricolore est en bonne santé, c’est mieux que les Raptors, les Celtics et même les Warriors. L’ancien du Cholet Basket revient même au top de sa forme pour avoir un impact considérable sur sa franchise.

Défensivement, le Jazz passe du néant à la lumière pour devenir la meilleure défense de la ligue. 97.5 de rating, c’est fort et même tellement impressionnant qu’aucune autre équipe n’est parvenue à descendre sous la note de 100 depuis fin janvier.

Rudy Gobert est tout simplement vital pour son équipe © SLCDunk.com

Si Rudy Gobert est avant tout un pivot à vocation défensive, cela ne l’empêche pour autant pas de faire progresser Utah en attaque. Offensivement, le Jazz gagne aussi en efficacité grâce à un offensive rating de 108.4. Petit bonus, lorsque le natif de Saint-Quentin est sur le parquet sa franchise mène en moyenne de 4.3 points.

Si le Jazz a fait autant de progrès, c’est aussi grâce au gain en mobilité de l’international français. Gobert a gagné en qualités athlétiques, ce qui fait de lui un joueur bien plus dominant des deux côtés du terrain. Gobzilla peut maintenant attaquer son adversaire direct à partir du poste bas plus fréquemment. Sur les pick’n’roll, au vu de la menace qu’il représente, les défenses se concentrent beaucoup plus dans la raquette ce qui permet à Rubio ou à Mitchell de faire éclater la balle dans les coins pour des shooters isolés.

En défense, cette nouvelle arme se révèle être bien plus létale. Etant déjà un excellent défenseur, Rudy Gobert voit son travail facilité par cette nouvelle aptitude. Il peut changer rapidement entre le poseur de l’écran et le porteur de balle. Combiné à son envergure de titan, toute tentative de tirs ou de passes a de fortes chances de ne pas aboutir.

«  The Stifle Tower  » a emmené le Jazz au rang d’une des équipes les plus complètes de la ligue.
Tous ces arguments placent Rudy parmi les grands favoris pour le titre de défenseur de l’année… et ils ne font certainement pas le jeu de Donovan Mitchell, en pleine lutte avec Ben Simmons pour le rookie de l’année.


Cet article vous a plu ? Allez lire un autre papier NBA juste ici ⬇⬇⬇

#ZoomSur: Guerschon Yabusele, le Draymond Green des Boston Celtics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *