Que doit attendre l’OL de Moussa Dembélé ?

En 24 heures, il s’en est passé des choses à l’OL. Si Mariano Diaz est retourné à Madrid après une saison passée dans le Rhône, Moussa Dembélé a signé dans la foulée pour le remplacer. L’espoir tricolore a des qualités qui pourraient plaire au public lyonnais, mais des inquiétudes planent toujours sur sa capacité à les exploiter dès cette saison.

Moussa Dembélé ne connaît pas le statut de remplaçant. Mariano est reparti au Real Madrid, maintenant c’est à lui de faire ses preuves !“. Valentin, du compte @Celtic_FR qui suit le quotidien du club écossais, annonce la couleur. Et pour cause, l’international espoir français est arrivé du côté du Groupama Stadium pour remplacer le désormais ex-buteur de l’Olympique Lyonnais, auteur de 18 buts en Ligue 1 la saison dernière.

Si Mariano Diaz était le vrai numéro 9 à l’ancienne de l’OL, Dembélé tranche littéralement avec ce profil. L’Espagnol était souvent critiqué pour son égoïsme. L’ancien Parisien lui est capable de combiner avec ses coéquipiers d’attaque, tout en étant un “tueur” devant le but adverse. Un profil à la Lacazette, qui a de quoi ravir les supporters nostalgiques du temps, pas si éloigné que cela, où le “général” les emmenait en demi-finale d’Europa League

Vrai 9 et homme à tout faire

Il faudra sûrement un temps d’adaptation car le Celtic jouait pour lui, ce que ne fera pas Lyon, mais je n’ai pas de doute sur sa capacité à s’imposer là-bas“, assure Elise Mathieu, de @ScottishFR, le compte référence sur l’actualité du foot écossais sur Twitter. “Il jouait dans un système à une pointe jusqu’à aujourd’hui, mais avec ses capacités, il peut aussi facilement jouer en pivot avec un autre attaquant à ses côtés“.

Le joueur formé au PSG peut donc évoluer au sein de plusieurs dispositifs différents. Une aubaine pour Bruno Génésio, qui alterne souvent entre 4-3-3, 4-2-3-1 et 4-4-2 losange. “Ce serait parfait pour lui de jouer avec Memphis Depay et Nabil Fekir !“, soutient même Valentin, fan du club qui l’a connu pendant deux ans. Et avec ces deux techniciens, Bertrand Traoré ou Martin Terrier, à côté de lui, il va devoir être altruiste, mais aussi franchir un cap, pour espérer s’imposer sur le front de l’attaque lyonnaise. Car s’il a marqué 60 buts toutes compétitions confondues depuis la saison 2016/2017 (voir le graphique ci-dessous), Moussa Dembélé en a inscrit la majorité en sélections de jeunes et en Scottish Premier League, qui, sans lui faire injure, n’est pas le plus relevé des championnats.

A 22 ans, seulement un “potentiel”?

Je pense que, sur le long terme, Moussa Dembélé s’imposera à Lyon et deviendra même un des meilleurs buteurs de Ligue 1. Cependant, je ne sais pas si ce sera pour tout de suite“, admet Valentin. “Il ne surnageait pas tant que cela avec le Celtic, c’était surtout le collectif qui écrasait le championnat“, renchérit Elise Mathieu. “Il n’a que 22 ans, il reste un espoir. Un espoir confirmé, certes, parce qu’il a marqué en Ligue des Champions, mais un espoir“. Sa capacité à s’imposer immédiatement au sein d’une des meilleures attaques de France pose donc question, qui plus est au vu de ses blessures à répétition.

En effet, de gros pépins physiques l’ont freiné, l’empêchant de disputer 26 rencontres au cours de son périple écossais. S’il a su, jusqu’ici, toujours revenir à son meilleur niveau après chaque blessure, cette propension à squatter l’infirmerie risque de ralentir sa progression, à condition que cette tendance se confirme. Cependant, pas sûr que le public lyonnais exigeant lui laisse beaucoup de temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *