Dallas Mavericks : une nouvelle saison pour enfin relever la tête?

Depuis quelques saisons déjà, les résultats sportifs ne sont plus au rendez-vous pour les Dallas Mavericks. Si cette saison ne devrait, sans doute, pas déroger à la règle, il y a bien des raisons d’être attentif, cette saison, à ce qu’il se passera dans le Texas, tant vis-à-vis des recrutements de l’été que de la révolution menée en interne…

C’est dommage que la conférence ouest soit autant remplie de talents…“. Rédacteur pour le Dallas Sports Fanatic, un blog sur l’actualité sportive de la ville, Dylan Duell regrette que la concurrence que son équipe préférée devra affronter cette saison soit si âpre. “Les Dallas Mavericks ont actuellement leur roster le plus talentueux depuis la saison 2014-2015 avec notamment Tyson Chandler, Rajon Rondo et Monta Ellis“, assure-t-il.

Et pour cause, cet été, plusieurs éléments de qualité ont débarqué dans le Texas. Luka Doncic, le phénomène slovène du Real Madrid est arrivé par la draft, grâce à un deal avec les Atlanta Hawks, et DeAndre Jordan a paraphé un contrat d’un an avec les Mavs lors de la free agency.

Si d’autres recrues sont venues compenser les départs de Yogi Ferrell, Doug McDermott et Seth Curry, ces deux signatures attirent l’œil. L’ambition sportive ne sera peut-être pas là, mais il y a cependant bien des raisons de s’intéresser à la franchise de Mark Cuban. “Nous n’avons plus de pick pour la prochaine draft, donc on ne pourra pas tanker !“, s’exclame Quentin, qui tient le compte @DallasMavsFR. “La progression de Luka Doncic et Dennis Smith Jr, la potentielle prise de leadership de Harrison Barnes et la probable dernière saison de Dirk Nowitzki… il y a quand même beaucoup d’enjeux pour nous“. En bref, enfin la passation de pouvoir entre l’équipe sacrée championne en 2011 et la nouvelle génération.

Un backcourt très prometteur

Le grand espoir slovène Luka Doncic, arrivé à Dallas lors de la dernière draft NBA, va à coup sûr attirer les projecteurs sur lui cette saison. ©Maxresdefaut

La lumière, les fans des Mavs ont commencé à l’apercevoir dès la l’été 2017. L’arrivée du prometteur Dennis Smith Jr, dont les mérites ont été vantés par LeBron James himself, leur permettait d’apercevoir le début d’une reconstruction. La génération qui a gagné le titre NBA en 2011 a fait son temps maintenant place aux jeunes.

On attend de DSJ qu’il continue sur sa lancée jusqu’à prendre une autre dimension“, déclare Quentin. “Les saisons de sophomore sont un moment où les grands joueurs explosent souvent. Avec l’arrivée de Doncic cela peut vraiment donner quelque chose de bien, surtout si le duo est bien exploité par Rick Carlisle, mais je ne me fais pas trop de soucis là-dessus“.

Et si “l’avenir s’annonce radieux” pour les Mavericks, selon Taimon R. Turner, également rédacteur pour le Dallas Sports Fanatic, c’est donc surtout grâce à ce backcourt au fort potentiel, mais pas que. L’effectif a évolué cet été, sur les parquets, mais aussi en dehors.

Le propriétaire a dû faire le ménage après que Sports Illustrated a révélé, en février 2018, le climat de misogynie et de harcèlement sexuel quasi-généralisé qui régnait chez les employés de la franchise depuis de nombreuses années. “La NBA n’a pas donné de retour sur ses investigations, mais Mark Cuban a viré les personnes concernées qui étaient toujours là, et a nommé Cynthia Marshall, une femme d’expérience, qui fait un gros boulot de changement de mentalité“, détaille Quentin de @DallasMavsFR. “Elle prône de tout autres valeurs au sein de l’organisation“. Une restructuration qui participe à part entière au renouveau des Mavs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *