[Interview] Rémi Reverchon (beIN Sports) : “DeMarcus Cousins aux Warriors ? Il a le droit de faire ce qu’il veut !”

Rémi Reverchon a fait un crochet par le NBA Crossover. Le journaliste NBA de beIN Sports évoque l’apport du NBA Crossover en France, les mouvements de l’intersaison, les possibles surprises et son interview de LeBron James.

Quel est l’influence d’un évènement comme le NBA Crossover en France ?

Je pense que c’est une excellente chose. Ce genre d’évènement marque le retour de la NBA à Paris. En France et surtout dans la capitale, on est sevré de basket américain depuis bien trop longtemps parce qu’il n’y a aucune rencontre de saison régulière qui se joue à Paris. Une exposition comme celle-là permet de rassembler plein de choses autour du basketball, que ce soit en rapport les vêtements, les chaussures, les jeux vidéo, la musique et surtout les passionnés de NBA.

C’est vraiment une bonne initiative de regrouper tous ce monde le temps d’un week-end à Paris. Tu fais partager plein de bons moments aux gens, tu fais venir beaucoup d’intervenants pour échanger sur plein de domaines liés à la balle orange. En plus, il y a aussi la venue du joueur NBA Rip Hamilton. Je le répète mais l’initiative est bonne.

Maintenant adressons-nous au fan des Lakers : que penses-tu de l’arrivée de LeBron James dans la cité des Anges ?

Fantastique. C’est un monstre. Partout où il va il transforme une franchise. Grâce à lui, les Lakers prennent un nouveau virage même si cette année ça risque d’être encore un peu compliqué, puisqu’ils restent dans une phase de transition. Par contre la saison prochaine, je pense que la franchise pourra réellement jouer le titre. L’arrivée de LeBron James est une bénédiction pour cette équipe.

Qu’est-ce que ça fait d’interviewer LeBron James ?

C’est énorme, émouvant. Après une interview reste une interview : je l’ai interviewé comme j’aurais interviewé n’importe quel autre joueur, même s’il y a beaucoup de personnes présentes autour de lui, son entourage, son équipementier. Mais une fois qu’on est plongé dans l’interview c’est un mec top, sincère et qui est habitué à l’exercice médiatique. Il sait comment être honnête sans trop se dévoiler pour autant. C’était vraiment fort et je me dit que j’ai vraiment eu de la chance d’avoir pu interviewer Kobe Bryant et LeBron James.

Qui va succéder au King dans la Conférence Est ?

Le choix est simple et évident : c’est clairement Boston. Une équipe très costaude avec beaucoup de talents et des cadres, Kyrie Irving et Gordon Hayward, blessés qui vont revenir. Philadelphie, si le groupe reste en bonne santé, je parle de Joël Embiid notamment, c’est du lourd aussi. J’ai envie de croire à Toronto quand même. Kawhi Leonard reste un point d’interrogation pour le moment mais il ne faut oublier qu’il était candidat au titre de MVP il y a 2 ans. La suprématie de la Conférence Est se jouera très probablement entre ces trois franchises.

D’un autre côté, il y a la signature de DeMarcus Cousins à Golden State…

Déjà, DeMarcus Cousins a le droit de faire ce qu’il veut. Il a droit, si tel est son souhait, de signer pour moins d’argent aux Warriors. Après est-ce que ça manque de panache ? Sans doute un peu. Quand même j’aurais bien aimé le voir peut-être prolonger aux Pelicans. Mais après on revient toujours à sa liberté de décision.

Moi, par exemple, je ne fais pas partie des gens qui tombent sur Kevin Durant et son choix de venir du côté de la Baie tout simplement parce que ces gars là ne font rien d’illégal. Il s’agit d’une autre époque avec d’autres temps et d’autres moeurs. Avec les Bulls de Jordan on ne voyait pas cela ? Et bien ce n’est pas grave, c’est comme ça.

Mais la concurrence n’est-elle pas sacrifiée ?

C’est l’éternel débat des Superteams. Est-ce que ça tue la concurrence ? Oui parce que les Warriors sont encore un niveau au-dessus cette année. Encore une fois les Warriors utilisent les armes qu’on leur donne. Ils ont réussi à bâtir une franchise très attirante qui réussit à faire venir d’excellents joueurs pour peu cher parce que ces mecs veulent une bague. Je n’ai qu’une chose à dire : bravo à eux. Bravo à l’organisation.

Aujourd’hui n’importe quel fan de n’importe quelle franchise rêverait d’être fan de Golden State. C’est dommage pour le suspens mais c’est comme ça. Après les Warriors ne sont pas éternels, je pense qu’on est peut-être dans la dernière ou l’avant-dernière année de leur suprématie, de leur cycle. Un jour ou l’autre, à force d’accumuler les bagues, les joueurs voudront de nouveaux challenges ou chercher d’autres contrats ailleurs. Evidemment, le cycle Warriors touchera à sa fin à un moment ou à un autre.

Quelles sont les équipes qui peuvent créer la surprise ?

Ça dépend de ce qu’on appelle surprise. Faire tomber les Warriors, je n’y crois pas trop. Mais à propos d’équipes qui peuvent faire une belle saison. Je mets une pièce sur Denver. Je pense que les Nuggets progressent. J’aime beaucoup Jamal Murray et je suis persuadé qu’ils peuvent réaliser un bel exercice 2018/2019. Les Lakers aussi seront une surprise. À mon sens, il y a encore beaucoup de gens qui pensent que Los Angeles s’arrachera pour se qualifier en playoffs. Selon moi, les Lakers peuvent facilement jouer la cinquième voir la quatrième place de la conférence Ouest.

À l’Est, je pense que les Pacers vont être dans la continuité. L’équipe de Victor Oladipo possède les éléments pour viser le top 4. Mais j’ai aussi deux curiosités à l’Ouest, j’ai hâte de voir les Mavericks et les Suns avec Luka Dončić à Dallas et DeAndre Ayton à Phoenix. Si ça ne fera pas les playoffs, ça donnera une base de construction intéressante pour le futur des deux franchises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *