[Interview] Erwan Abautret (First Team) : “Après le départ de LeBron James aux Lakers, l’Est est plus ouvert que jamais !”

Après Broky Brawks, c’est au tour d’Erwan Abautret de répondre aux questions de Sport Focus. Le membre de First Team et ancien journaliste à beIN Sports se confie sur l’intersaison NBA, le NBA Crossover et le dernier opus de 2k Studios. 

Que penses-tu du NBA Crossover ?

Je trouve cela vraiment cool. La NBA sait comment bien organisé l’évènement. Avec cette exposition, la ligue arrive à dépasser le simple cadre du basketball. Quand on se promène, on peut voir différentes Unes du magazine GQ, il y a même un barber shop pour ceux qui veulent se faire couper les cheveux, un petit NBA Store et du bon son. Il y a de tout côté basket et NBA mais aussi dans l’aspect lifestyle. On peut voir qu’il y a plein de sneakers exposées.

Ton premier ressenti sur le dernier NBA 2K ?

J’ai eu la chance de tester NBA 2k19 lors de la soirée de présentation, Paul Harrer (chef d’édition à First Team, ndlr) était de son côté présent à New York pour la première mondiale. Je trouve qu’une fois de plus, les développeurs arrivent à améliorer le jeu chaque année. C’est toujours le même sentiment avec 2K Studios : on se dit “le jeu est excellent cette année comment vont-ils faire pour repousser leurs limites l’année prochaine ?”. Ils arrivent tous le temps à faire mieux et notamment en terme de gameplay, de jouablilité et le mode Histoire est vraiment bon.

Pour revenir sur les principaux mouvements de l’intersaison, quel est ton avis sur l’arrivée de LeBron James aux Lakers ?

On a critiqué LeBron James quand il est parti de Cleveland vers Miami. Lors de son retour dans l’Ohio, les avis étaient partagés. Mais son choix d’opter les Los Angeles Lakers, je trouve que c’est un choix courageux. Pardonnez-moi l’expression, mais il a des couilles pour faire ça.

On peut le critiquer sur ses finales perdues mais on peut l’admirer pour toutes les finales auxquelles il a participé. Si, là, il gagne avec des Lakers en pleine reconstruction, en étant le leader et en amenant tous ces jeunes au sommet dans 2-3 ans, je pense qu’il aura accompli quelque chose de fort.

À l’inverse, il y a le cas DeMarcus Cousins…

C’est difficile à comparer. DeMarcus Cousins est un grand joueur mais on ne peut pas comparer l’impact de DMC dans la ligue à celui de LeBron. De plus, nous sommes dans une nouvelle ère. Dans les années 90, les joueurs restaient dans leur franchise quasiment toute leur carrière même s’ils ne gagnaient pas de titre, comme John Starks, Patrick Ewing ou Karl Malone, même s’il est parti aux Lakers sur la fin. Aujourd’hui, je crois que les joueurs veulent absolument avoir une bague. L’exemple Kevin Durant en est la preuve.

La décision de DeMarcus Cousins a surpris tout le monde. Ce n’est pas ce j’aurais préféré pour lui. Je pense qu’il ne va rester qu’un an. Au final, cela m’étonnerait qu’il joue un rôle important dans cette équipe des Warriors, en grande partie car il ne devrait revenir de blessure qu’en février 2019.

[Interview] Rémi Reverchon (beIN Sports) : “DeMarcus Cousins aux Warriors ? Il a le droit de faire ce qu’il veut !”

Selon toi, quelle équipe de la conférence Est va profiter du départ de LeBron James ?

Clairement Boston. Les Celtics vont être la franchise la plus à même de lui succéder, avec Toronto. Les Raptors sont des traumatisés de LeBron James. Donc forcément quand le gars qui n’arrête de te frapper à l’école s’en va, et bien c’est toi qui devient le boss.

L’ensemble de la conférence Est va aussi en bénéficier. Les cartes sont totalement redistribuées et l’Est sera plus ouvert que jamais. Pour la première fois depuis 7 ans on verra une autre équipe que Cleveland ou Miami en finales NBA.

Parlons un peu de First Team, ton podcast avec Thomas Dufant et Waxx, des nouveaux projets pour cette année ?

On a des nouveaux projets en tête bien sûr. Déjà, on a commencé à faire les previews des 30 équipes NBA. On va apporter quelques changements aussi à la formule du lundi : on a un nouveau studio pour l’enregistrement du First Day Show le jeudi avec Stephen Brun. On prépare d’autres petites choses également, on va notamment changer le format des matinales. Elles seront plus courtes pour mieux s’adapter aux réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *